Non classé

Le 25 mai, dites Oui à la France !

Chers amis,

 La campagne pour les élections européennes est entrée dans sa dernière phase. Comme vous le savez, les derniers sondages nous donnent en tête devant nos adversaires de l’UMPS mais ce ne sont que des sondages.

Le verdict sera dimanche 25 mai au soir dans les urnes.

Notre fédération est entièrement mobilisée pour que la liste de Bernard MONOT “ Non à Bruxelles, Oui à la France ” arrive en tête dans le département. Nous affichons, nous tractons, nous rencontrons nos compatriotes pour faire connaître notre programme de défense de la France et des Français contre le carcan européen qui nous étouffe et dénoncer les partis au pouvoir depuis 30 ans qui nous ont conduit dans la situation d’aujourd’hui : chômage, délocalisations, immigration de masse, insécurité croissante, conséquences de notre perte progressive de souveraineté et de maîtrise de notre destin.

Bernard MONOT et Marine LE PEN ont besoin de toutes les voix des Patriotes pour que notre mouvement soit le premier parti de France dimanche prochain et qu’un maximum d’élus Front National entrent au Parlement européen pour y défendre les intérêts de notre Pays.

Notre ennemi c’est l’abstention, alors que chacun de nous aille voter et fasse voter pour la liste de Bernard MONOT.

Nous comptons sur vous, Marine LE PEN compte sur vous.

  »Tous les coups semblent permis pour le système afin de tenter d’enrayer notre ascension »

Chers amis,  
Veuillez trouver ci-dessous un message de la vice-présidence à la Stratégie et à la Communication : 
 
À quelques jours d’un scrutin majeur pour l’avenir de la France, et alors que le Front National se trouve pour la première fois de son histoire en situation de l’emporter, le système médiatique tente une manœuvre de diversion scandaleuse pour nuire à la dynamique de notre mouvement. 
 
Les propos rapportés de Jean-Marie Le Pen sur le virus Ebola, totalement déformés et pris hors-contexte, traduisent la fébrilité d’un système prêt à tout pour enrayer la montée du Front National.
 
En effet, Jean-Marie Le Pen n’a fait que souligner la menace que représentaient les grandes épidémies pour la démographie mondiale, citant l’exemple du virus Ebola qui a récemment frappé l’Afrique de l’ouest. 
 
Toutes les manœuvres  journalistiques semblent donc permises, au mépris de la déontologie et de la neutralité de l’information, pour atteindre notre mouvement. 
 
Les Français ne seront pas dupes de cette agitation de dernière minute. 
 

10168234_1461327704102912_6225789482936975187_n

Ceciliaromain |
Derisioamigliahabbix |
Tatuaggis18 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Du pain et des jeux
| France 2.0
| Letoutpetitjournal