Front National du CHER

Méfiez vous des faux agents.

Soyez prudent, faites attention aux faux agents ainsi qu’à tous les démarcheurs surtout en période de fin d’année avec la vente de calendriers ou de chocolats.
En cas de doute n’hésitez pas contacter la gendarmerie ou le commissariat dont vous dépendez, si vous ne connaissez pas le numéro faites le 17.

http://www.leberry.fr/cher/actualite/2013/10/11/50-000-euros-de-bijoux-voles-chez-un-nonagenaire-1724678.html

 

50.000 euros de bijoux volés chez un nonagénaire

Un faux agent du service des eaux et deux faux policiers ont dérobé des bijoux d’une valeur de 50.000 euros et de l’argent liquide chez un ancien bijoutier, mercredi à Bourges.

Mercredi, vers 15 heures, un homme se présente au domicile de la victime, un ancien bijoutier de 92 ans qui réside dans le centre-ville de Bourges. Il explique être employé par le service des eaux. Il vient pour une potentielle fuite.
La victime le laisse entrer. Rapidement, deux autres hommes arrivent à son domicile. Ils se disent policiers. Ils sont en civil et présentent une fausse carte professionnelle, ainsi qu’une photographie de leur complice, le faux employé du service des eaux.Ils demandent au nonagénaire s’il n’a pas vu cet homme, qui est un voleur. La victime leur indique qu’il est justement dans son domicile. Les deux faux policiers l’interpellent et demandent au vieil homme de vérifier si les biens de valeur dont il dispose n’ont pas été dérobés.

Croyant avoir affaire à de vrais policiers, le nonagénaire les mène directement à son coffre-fort. Il l’ouvre et constate, rassuré, que ses bijoux et son argent sont toujours à l’intérieur.

L’un des faux policiersdétourne l’attention du retraité et son complice vide le coffre. Ce n’est qu’une fois les trois hommes (âgés d’une trentaine d’années) partis que le vieil homme s’est aperçu de la disparition des bijoux et des billets.

Face à cet énième vol par fausses qualités, la police rappelle que les agents des différents services (eau, électricité, gaz, etc.) ne se présentent jamais à un domicile sans avertir de leur passage par courrier. En cas de doute, contacter la police ou la gendarmerie, en composant le 17.

Geoffroy Jeay

Plus d’informations dans le Berry républicain, édition du 11 octobre 2013.

Mots-clefs :, ,

Ceciliaromain |
Derisioamigliahabbix |
Tatuaggis18 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Du pain et des jeux
| France 2.0
| Letoutpetitjournal