Non classé

Le « franc parler » c’est maintenant?

Gilbert Collard interroge M. le Premier ministre sur les conséquences financières de l’hospitalisation de M. Bouteflika

M. Gilbert Collard appelle l’attention de M. le Premier ministre sur les conséquences financières de l’hospitalisation de longue durée du Chef de l’Etat algérien.

Durant un mois, le Président algérien M. Abdelaziz Bouteflika a été soigné à Paris à l’Hôpital militaire du Val de Grace. Il a été récemment transféré dans un autre Etablissement de santé des Armées. Sa pathologie lourde a nécessité des soins coûteux, engagés par la République française via le budget du Ministère des Armées.

Il importe maintenant de savoir qui va rembourser le Trésor Public français : s’agit-il de l’Etat algérien ou de l’assurance personnelle de Monsieur Bouteflika ?

M. Gilbert Collard souhaiterait savoir si la Trésorerie aux Armées ou la Direction Générale des Finances Publiques ont d’ores et déjà émis un mandat de recouvrement à cet effet. Dans le cas contraire, M. Collard souhaiterait savoir le montant de la créance constatée à ce jour.

http://www.frontnational.com/2013/05/gilbert-collard-interroge-m-le-premier-ministre-sur-les-consequences-financieres-de-lhospitalisation-de-m-bouteflika/

Ceciliaromain |
Derisioamigliahabbix |
Tatuaggis18 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Du pain et des jeux
| France 2.0
| Letoutpetitjournal