Non classé

Etat des faits divers dans la presse locale.

Pour avoir frappé un CRS il sera jugé en mai (BOURGES)

Après deux nuits en garde à vue, le jeune homme qui a violemment frappé au visage un CRS en fonction, vendredi en fin d’après-midi, devant la gare de Bourges (notre édition d’hier), a été déféré devant la substitut du procureur de permanence, aujourd’hui.

La magistrate lui a remis une convocation en justice. Il sera jugé, le 10 mai, par le tribunal correctionnel de Bourges, pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique.
Pour une raison assez confuse, le jeune homme, qui venait chercher sa sœur à la gare, s’est énervé contre le CRS, l’a insulté et lui a balancé un coup de poing dans la mâchoire. Dix jours d’incapacité totale de travail ont été prescrits au policier.

Braquage dans un bar PMU ce matin (VIERZON)

Deux hommes encagoulés, gantés et armés d’un couteau ont braqué la gérante du bar l’Acacia, rue Léo-Mérigot, à Vierzon, ce matin.

La victime n’a pas été blessée. Menacée et choquée, elle a néanmoins été obligée de remettre de l’argent aux deux braqueurs, qui ont pu prendre la fuite. La brigade de sûreté urbaine du commissariat de Vierzon a ouvert une enquête pour tenter de les retrouver.

http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/pays-de-vierzon/2013/03/24/braquage-dans-un-bar-pmu-ce-matin-1489213.html

 

 

Démantèlement d’une filière de vol de poids-lourds, dont certains sur des aires du Cher

Six personnes âgées de 26 à 65 ans, soupçonnées d’avoir volé une vingtaine de camions depuis plus d’un an sur les aires de repos, de les avoir maquillés puis revendus en Afrique, ont été mises en examen à Nancy, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

L’affaire avait commencé en janvier 2012, lorsque plusieurs camions maquillés avec de fausses plaques minéralogiques avaient été découverts chez un garagiste de Saône-et-Loire.
Les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie de Dijon, en charge de l’enquête, avaient ensuite mis au jour une filière de trafic de poids-lourds volés, qui transitaient par le port d’Anvers (Belgique), à destination de l’Afrique de l’Ouest, notamment du Togo et du Bénin.
« Les suspects ont volé des camions en Saône-et-Loire, Côte d’Or, Seine Saint-Denis, dans le Nord, le Cher et l’Yonne« , a raconté à l’AFP Rémi Coutin, le vice-procureur de la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Nancy, compétente dans ce dossier.
« Au total, 18 poids-lourds ont été volés, une camionnette et un véhicule léger. Les engins étaient ensuite emmenés chez le garagiste, où ils étaient maquillés, et où les systèmes de blocage de direction étaient réparés », a poursuivi le vice-procureur.
Les vols se produisaient sur des aires de repos, en l’absence des chauffeurs des poids-lourds.
Un salarié d’une entreprise de transport de Gironde, identifié comme la tête de réseau, faisait notamment voler les camions de la société qui l’employait.
Les suspects, présentés comme « une bande hétéroclite composée d’une bonne partie de sexagénaires à la carrière bien remplie », ont majoritairement reconnu les faits. Ils ont été interpellés mardi, puis mis en examen pour vols en bande organisée, recels en bande organisée et association de malfaiteurs, des infractions pour lesquelles ils encourent 15 années de réclusion criminelle.
D’après le Journal de Saône-et-Loire, une des personnes a été interpellée à Autun et des locaux ont été perquisitionnés à Saint-Albain, du côté de Mâcon. Deux d’entre eux ont été placés en détention provisoire.
Le préjudice est estimé à près de 600.000 euros, selon la JIRS.

 

Trois hommes arrêtés après une tentative de cambriolage (VAILLY SUR SAULDRE)

Les gendarmes de la compagnie de Bourges ont réalisé un joli coup de filet après une tentative de cambriolage dans un garage de Vailly-sur-Sauldre, la nuit dernière. Grâce à une description précise livrée par le garagiste qui avait été alerté par une alarme, les gendarmes ont pu intercepter un véhicule dans lequel se trouvaient les trois cambrioleurs présumés.

Après un rapide calcul des possibilités de fuite, des gendarmes de la brigade d’Henrichemont se sont postés sur la départementale 940 (route de Paris), à hauteur du Pic Montaigu, sur la commune d’Achères et ont vu le véhicule passer.

Les trois hommes ont été placés en garde à vue dans les locaux de la brigade de recherches de Bourges, chargée de l’enquête avec les communautés de brigades de Saint-Martin-d’Auxigny et de Sancerre.

http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/cher-nord/2013/03/22/trois-hommes-arretes-apres-une-tentative-de-cambriolage-1487101.html

Ceciliaromain |
Derisioamigliahabbix |
Tatuaggis18 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Du pain et des jeux
| France 2.0
| Letoutpetitjournal